Proposition de loi donnant aux autorités de l’État des pouvoirs exceptionnels afin de mettre hors d’état de nuire les terroristes islamistes qui menacent la Nation

L’État de droit doit être fort. S’il est faible, il n’est plus l’État et il n’y a plus de droit.

Chacun doit prendre ses responsabilités.

L’Assemblée nationale doit cesser de tergiverser. Et s’il apparaissait que le Conseil constitutionnel croyait devoir désapprouver certaines mesures adoptées par le Parlement, il conviendrait alors que le Constituant lui-même tranche ce différend. Car c’est à la représentation nationale de choisir ce qui doit être décidé pour protéger la Nation.

 

Lire la proposition de loi