Proposition de résolution isant à créer une commission d’enquête sur les difficultés liées à la protection des grands principes de la langue française

La protection de la langue est traitée par de nombreux organismes ou institutions au premier rang desquels figure l’Académie française, mais aussi la Délégation générale à la langue française et aux langues de France ou la Délégation interministérielle à la langue française pour la cohésion sociale. Or ces organisations qui jouissent pourtant d’une autorité ne peuvent empêcher des initiatives qui visent à modifier les principes de la langue, qu’elles émanent d’un collectif ou d’un journal par exemple. 

Il semble donc regrettable qu’il n’existe pas dans notre pays de protection juridique globale de la langue française. 

 

Lire la proposition de résolution