Question écrite n°75326

Rubrique > chasse et pêche

Tête d'analyse > chasse

Analyse > maison de la chasse d'Agnetz. actes de vandalisme. sanctions

M. Olivier Dassault attire l'attention de Mme la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie suite au saccage de la maison de la chasse d'Agnetz. En février dernier, des individus se revendiquant du Front de libéralisation des animaux ont pénétré par effraction dans la maison de la chasse de l'Oise dans le seul but de saccager les locaux. Des slogans hostiles aux chasseurs, allant jusqu'à des menaces de mort ont été inscrits sur les murs du bâtiment. Du matériel administratif et pédagogique a été détruit. En plus du préjudice moral causé par un tel saccage, le président de la fédération enregistre plus de 50 000 euros de dégâts. Cet acte de vandalisme est le premier enregistré au sein d'une fédération de chasseurs. Il dénonce les actions illégales menées, à l'encontre des chasseurs, par cette organisation considérée aux États-unis comme une menace écoterroriste. Il souhaite connaître les mesures que compte prendre le Gouvernement afin de punir les responsables de cette dégradation et éviter que ce groupe puisse intenter à nouveau à la propriété privée de nos compatriotes sur le territoire national.

Texte de la réponse

La ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie réprouve fermement cet acte de vandalisme à l'encontre des locaux de la fédération départementale des chasseurs de l'Oise. La fédération départementale a déposé une plainte auprès de la brigade de gendarmerie de Clermont (Oise) et une enquête a été ouverte.